Actualité

Au bonheur de Dédé

Posté le 06-05-2019 à 16:06

12 cyclos au départ du Ritz , ce 5 mai , c'est peu et cela étonnait Jean-Luc W. , lui qu'aucune difficulté ne rebute lorsqu'il s'est fixé un objectif . Qu'est-ce qui explique que les deux tiers du peloton se sont désistés ? Alors que notre vice-président se les dore au soleil (qu'il en profite un max!) , la température ressentie à 9 heures était de 0° .J'imagine que certaines bobonnes trop pressées (la patience , c'est bien connu , est une vertu qu'on ne retrouve que dans la gent masculine) avaient déjà rangé les vêtements d'hiver bien emballés avec de la naphtaline . Certes , c'était un temps à ne pas mettre un Dédé dehors (nous nous sommes d'ailleurs arrangés pour qu'il n'y ait pas le moindre incident et qu'il puisse profiter pleinement du chauffage mis sur le maximum ) , mais ceux qui ont eu peur de se mouiller ont eu tort : nos K-Way sont restés sur le siège passager durant toute la randonnée .El Diablo rechargeait toujours ses batteries ; quant à notre trésorier , cela devient une habitude , il se déplace pour les inscriptions , puis s'en retourne sous la couette , des euros plein les yeux . Je l'imagine interprétant Dom Salluste à la place de De Funès et qu'une voix féminine et mélodieuse (les deux ne sont pas nécessairement incompatibles ) lui susurre à l'oreille "Monseigneur ,il est l'heure ;Monseigneur , il est l'or." Cette randonnée n'offrait pas beaucoup de moments de répit , les côtelettes et faux plats étaient nombreux (Olne ,Forêt , Louveigné , La Reid , Wegnez, Stockis , Chaffoux , Battice) et le vent (annoncé "faible") était bien présent . Les météorologues devraient poser leurs fesses sur une selle , ils modifieraient surement leur vocabulaire . Zident , notre Spartiate , avait oublié que nous étions la veille de la Saint-Jean Porte Latine , un saint qui ferme la porte du froid , et portait son cuissard d'été ; heureusement , il était ouvreur et Dédé l'a à peine aperçu . Derrière ses blanches gambettes , nous avons parcouru les 65 km à du 23 km/h. Dimanche , c'est la Saint-Pancrace ,qui succède à la Saint-Mamet et précède Saint-Gervais , le plus redouté , car le tout dernier .Je me devais de partager ce moment d'érudition avec vous (bel exercice scolaire de remplissage , l'art de noircir des lignes pour satisfaire le prof , ici le président).Merci enfin au journaliste qui a parfait ma culture , moi qui ne suis pas fan de ces saints-là (jusqu'il y a peu , j'imaginais une graphie différente )





COMMANDE D' EQUIPEMENTS SUPPLEMENTAIRES

Posté le 06-05-2019 à 11:12

Bonjour à tous, nous allons commander des équipements pour ceux qui sont arrivés cette année et pour ceux qui souhaitent ajouter une pièce à leur équipement actuel. Merci de m'envoyer un message e-mail ou SMS (pierrerema@gmail.com ou 0475.569.404) en précisant le type d'équipement souhaité et surtout n'oubliez pas la taille à commander. Je clôturerai la commande le 15 mai et la fourniture devrait suivre dans les 8 semaines. PR





TROP VITE !

Posté le 06-05-2019 à 11:07

Trop vite, la moyenne est trop importante certains ne suivent plus, on ne va pas attirer de nouveaux cyclos et certains ne viendront plus... autant de réflexions entendues ce dimanche 5 mai au départ de la randonnée. Effectivement, en entendant les commentaires de ceux qui ont roulé ce mercredi 'fête du travail' mais pas celle des jambes, la moyenne réalisée était pratiquement de 26 km/h. S'il est vrai que parfois le peloton se compose principalement des plus forts du groupe et qu'il leur arrive de vouloir dépasser la moyenne habituelle, il faut penser à ceux qui trouvent du plaisir à pouvoir suivre un rythme plus calme car 2 ou 3 km/h de plus cela change tout pour ceux qui, comme moi, sont décrochés dans les côtes et s'époumonent à suivre un peloton trop rapide juste après celles-ci. Les ouvreurs ont un rôle essentiel pour réguler la vitesse et faire respecter la moyenne habituelle. Quand les ouvreurs habituels, Dédé, Philippe, Bruno, José ou Zident ne sont pas là, il n'est pas souhaitable d'avoir devant deux cyclos trop forts car même si pour eux le rythme semble cool, à l'arrière on tire la langue. Idéalement, on devrait toujours avoir au moins un des ouvreurs attitrés devant et suivre son rythme même s'il est accompagné d'un cyclo plus fort. Pour ceux qui veulent se dépenser, le job de capitaine de route est conseillé et ils peuvent toujours aider les plus faibles en les poussant dans les côtes, cela peut être épuisant. Il faut aussi remettre les pendules à l'heure en ce qui concerne l'itinéraire des randonnées. Ces itinéraires doivent être respectés ce qui ne fût pas le cas le 1er mai et certains s'en sont plaints à juste titre. On peut accepter de modifier l'itinéraire prévu en cas de route barrée pour travaux, fête locale, brocante... mais pas sans raison. J'en profite pour remercier Benoît C qui a repris de main de maître le rôle de capitaine de queue. D'un côté il pousse souvent les plus faibles avec Benoît B et en plus il nous rappelle justement de rouler par deux maximum et à droite ce qui semble difficile pour certains. Après ce printemps maussade et froid, pensons à ceux qui n'ont pas encore beaucoup de kilomètres dans le jambes et adaptons notre vitesse comme ce fût le cas ce dimanche 5 mai, ainsi ils ne seront pas découragés. PR





Début12345678910111213141516171819202122232425262728293031323334353637383940414243444546474849505152535455565758596061626364656667686970717273747576777879808182838485868788899091929394959697Fin

Dernières photos

Anniversaire Michel B Première rando 2019 Ritz début 2019 Rentrée 2019

Evènements

<< Octobre 2019 >>
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
14
15
16
17
18
19
28
29
30
31