Actualité

Randonnée de ce Dimanche 17 oût

Posté le 22-08-2014 à 13:02

17 aout , nous sommes une bonne vingtaine . Après un quart d'heure , dans le Bouny , le président se paie l'unique pierre présente sur la chaussée . Signe du destin , nous sommes à l'arrêt quand nous croise une voiture dont les occupants sont éméchés et nous gratifient de coups de klaxon et de "Allez , Eddy" (supporter de De Vlaemink , je n'ai que très modérément apprécié ). Dans Gomzé , deuxième temps d'arrêt , un ex mineur dont la déontologie ne me permet pas de citer le nom , a une faiblesse (normal , à cet âge!) et entre dans la voiture pour tenir compagnie à Michel V. qui ce dimanche ne foutra pas le bordel .A peine repartis et déjà freinés par un accident de la circulation qui mobilise les forces de l'ordre et les pompiers (N'est pas Nelson Pêket qui veut!) A Louveigné , nouvelle surprise , on n'aperçoit plus la voiture (ascension trop rapide ? Vu l'état de la carrosserie , le doute est permis.) Alors que la randonnée prend des allures de procession , Michel V. apparait...sur son vélo . Jacky , qui souffre de problèmes intestinaux , a pris place au volant après la pose d'une alèse . Il retrouvera le sourire peu après dans la côte de la Vecquée (côté Bronromme) en voyant ses infortunés compagnons lutter contre le vent . Au sommet , la délivrance jusqu'à Remouchamps .A épingler toutefois deux commentaires au sommet : A.Dehasse :"Dans la côte , un motard m'a demandé s'il pouvait prendre ma roue" ( si je comprends bien , le gars a trafiqué son moteur pour rouler à 6 km/h.!!!) P.Milan :"Moi ,au moins , je suis constant!" (allusion au sponsor ou à sa place dans le peloton?) Olne et Saint-Hadelin pour terminer , certains vivaient un chemin de croix et notre vice-président était heureux d'avoir placé un reposoir chez lui .A partir d'Ayeneux , une pluie bienfaisante (on était en manque ) nous a accompagnés jusqu'au Ritz où ..."le cœur bien au chaud , les yeux dans la bière..." (Source : J.BREL , Les Bourgeois") 81 km à 23,5 de moyenne





Le rôle du voiturier , vu par Etienne Saintelet ,;:o°

Posté le 16-08-2014 à 16:57

Afficher 1 autre commentaire .. Etienne Saintelet A la demande générale de Bruno, je vais donc, fort de mon expérience de ce dimanche, léguer à mes infortunés successeurs potentiels, le « vade-mecum-en-10- points- du-conducteur-de-camion-balai-en-perdition-après-avoir-raté-la-bonne-échappée » : 1) ne pas paniquer ! Dans le brouillard le plus complet, il reste une certitude : à défaut de mieux, on est toujours sûr de retrouver le gros du peloton au Ritz. 2) Vous dire cyniquement que ceux qui sont dans le merdier, ce sont les autres. Attention toutefois : à la randonnée suivante, vous ferez partie des autres ! 3) Débrancher le gyrophare : ça ne fait pas très discret de visiter la campagne oupeyo-glontoise en compagnie de Joséphine avec un gyrophare sur le toit. 4) Prier Sainte-Gépéesse pour qu’elle vous pardonne votre mauvaise conduite et vous remette sur le droit chemin en tenant compte des sens ou des chantiers interdits… mais surtout de l’obstination présidentielle à garder le cap coûte que coûte. 5) Se demander : « Mais où est donc passée la 7ème compagnie cycliste ? » 6) Consulter dans la mémoire de vos mollets le répertoire des grands itinéraires cyclos classiques ; si vous avez bien bourlingué, ils en ont gardé le souvenir. 7) Quand vous êtes sûr d’être sur le bon tronçon, vous poser la question cruciale : « Sont-ils en amont ou en aval ? ». Là, c’est assez facile, il suffit de baisser la vitre et de humer l’air ambiant. Vous retrouverez très vite, parmi les odeurs d’embrocation, quelques fumets caractéristiques d’un peloton dopé aux moules de zélande. 8) Attendre en fumant une cloppe que ce peloton de fers à repasser se décide à arriver, prendre l’air blasé du directeur sportif qui connaissait avant tout le monde le déroulement de la course, tout en rebranchant négligemment le gyrophare. 9) Signaler aux amateurs qu’ils peuvent commencer à crever, faire sauter leur chaîne, traînailler à l’arrière… 10) Ne pas être trop loquace sur votre emploi du temps pendant ce bref black-out. Au suivant… 14 août, 15:38





Singing in the rain

Posté le 16-08-2014 à 12:44

Sûr , Sinatra n'a jamais posé les fesses sur une selle de bicyclette . Jour de célébration du péket , lever à six heures ,il pleut comme vache qui pisse . Trois quarts d'heure plus tard , pas d'amélioration , je prends ma tablette et entame une partie de scrabble en sirotant mon café . 7 heures , catastrophe , mon fils franchit la porte d'entrée et le ciel me tombe sur la tête ( au propre comme au figuré ). La tête dans les nuages , je prépare mon bidon et...verse l'eau dans le pot de poudre "Optonia" (ainsi vous connaissez mon doping!) . Au Ritz , un vélo sur le seuil : Vincent s'est réfugié à l'intérieur et taille une bavette avec le bistrotier . Arrivée simultanée des deux Jean-Claude , le gardien du jour et l'homme d'Ensival , aussi enthousiaste qu'un condamné qui se rend au gibet . S'il en vient encore un , il faudra partir . Las , à l'horizon , une tête émerge d'un sac d'Intradel : c'est Jean-Marc de ...Beyne-Heusay , mais aujourd'hui , il ne me fait pas rire . Pendant que je me résous à sortir le vélo de la voiture , à cinq minutes du départ , nous rejoignent Pierre , Michel , Jacques , Pascal et Benoit B. Tel Scapin , je me demande ce que je fous dans cette galère...et ce n'est pas tout!!! Dans le faux plat (la côte?) de Gomzé , le président , dans un jour sans Nutella , cède les rênes aux deux anarchistes de retour de France qui ne se sont pas privés de donner libre cours à leur sadisme . Le président a réfréné leurs ardeurs très timidement (je me répète , mais sans son Nutella , c'est un autre homme !).Nous nous sommes donc accrochés jusqu'au sommet de la côte d'Esneux où , miracle , le soleil a fait son apparition après 60 kilomètres . A Tilff , le président (décidément , le Nutella!) a effectué une traversée pédestre du pont et nous a donc considérablement ralentis . Dernier effort , le Bouny , puis nous nous sommes retrouvés " le cœur bien au chaud , les yeux dans la bière chez la petite Sylvie aux multiples talents (dixit Tchouquet), Michel se prenait pour Gilbert et Pierre pour Quintana , mais moi qui garde l'esprit clair , je me prenais ...pour moi". Nous avons effectué cette charmante randonnée de 87,5km. 10 minutes plus rapidement que l'année passée malgré les brocantes et les conditions météorologiques . Je vais de ce pas au Carrefour acheter un pot de Nutella pour le président .





Début12345678910111213141516171819202122232425262728293031323334353637383940414243444546474849505152535455565758596061626364656667686970717273747576777879808182838485868788899091929394959697Fin

Dernières photos

Anniversaire Michel B Première rando 2019 Ritz début 2019 Rentrée 2019

Evènements

<< Octobre 2019 >>
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
14
15
16
17
18
19
28
29
30
31